Divorce par consentement mutuel

Entrée en vigueur depuis janvier 2017, voici les points essentiels:

  • pas de juge
  • chaque partie doit avoir son propre avocat